AMMAP

Association Maurepasienne pour le Maintien d une Agriculture Paysanne

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
accueil

Appel pour sauver Philippe Boscardin et ses chèvres

Envoyer Imprimer PDF

Philippe Boscardin fournissait des fromages de chèvre à l'AMAP des Jardins de Cérès (www.lesjardinsdeceres.net). Il réalisait sa production, depuis plusieurs années, dans le cadre d'une ferme pédagogique sur la commune de La Ferté Alais.

La ferme pédagogique s’étale sur plus de 10 hectares de terrain. La Mairie a décidé d’expulser Philippe Boscardin, sa famille et ses chèvres afin de construire beaucoup de jolis pavillons.

En expulsant Philippe Boscardin et sa famille, la mairie de La Ferté-Alais condamne la ferme pédagogique et les animaux puisque plus personnes ne sera à même de s’en occuper.

Victime de la spéculation immobilière, Philippe Boscardin et sa famille se sont vus proposés un "HLM" et direction la boucherie ou euthanasie pour le troupeau.

Face à cette situation, Philippe Boscardin a cherché une solution pour reloger sa famille et accueillir ses chèvres afin de poursuivre sa production.

Il a trouvé une exploitation à vendre, près de Montargis (45), qui correspond parfaitement à son besoin mais les fonds manquent pour mener à bien l'ensemble du projet. Pour ceux qui connaissent, l'urgence de la situation ne permet pas malheureusement d'avoir recours à Terres de Liens.

Devant cette situation, un certain nombre de membres des Jardins de Cérès (AMAP) a décidé d'aider Philippe Boscardin dans son projet, via la création d'une SCI, sur le modèle de "Terres Fertiles" qui avait permis d'acheter 20 ha de terres agricoles en 2004 sur le plateau de Saclay.

La SCI Les Chèvres de Gabveau a donc été créée (www.leschevresdegabveau.net).

La SCI a besoin de réunir très rapidement 100 000 €. Il faut 70 000 € pour l’achat du foncier et 30 000 € pour l’aménagement du laboratoire.

Plus de la moitié des fonds déjà perçus ont permis de signer le 18 juillet dernier une promesse de vente pour la nouvelle exploitation. Il faut maintenant trouver ce qu’il manque pour aboutir à la signature définitive.

Suite à l’avis d'expulsion en date du 9 juin, la mairie de La Ferté-Alais a saisi le tribunal administratif de Versailles pour obtenir l’expulsion effective de Philippe Boscardin et de sa famille. L’affaire doit passer au tribunal administratif de Versailles le 3 août. L’objectif de Philippe Boscardin est d’obtenir un délai si possible jusqu’à fin septembre. Si ce délai est refusé, c’est l’euthanasie assuré pour 70 à 80 bêtes car elles ne peuvent pas être prêtées ou revendues à une autre exploitation pour des raisons sanitaires et pour des questions de délais. Quelques bêtes pourraient à la rigueur être accueillies par des particuliers.

Le fait d’avoir trouvé une exploitation, d’avoir signé le compromis et d’avoir déjà réuni une bonne partie des fonds sont autant d’arguments pour obtenir un délai.

L’objectif est d’avoir recueilli suffisamment d’argent d’ici la mi-août pour signer chez le notaire et commencer les travaux concernant le laboratoire. Il faut impérativement que le laboratoire soit opérationnel pour déménager les bêtes. Sinon, il faudra jeter le lait et cela entrainerait des difficultés financières pour l’exploitation qui fonctionne déjà en flux tendu.

Si vous pouvez et souhaitez aider Philippe Boscardin, vous pouvez directement participer à la SCI à hauteur de 100 € et par tranche de 100 €. Dans ce cas, il vous suffit de remplir l’engagement de souscription et faire votre chèque à l’ordre de « SCI Les Chèvres de Gabveau », puis envoyer votre courrier directement à Cyril Girardin comme indiqué dans l’engagement de souscription.

Nous contacter pour d'autres informations en cliquant ici...

Statuts de la SCI...

Présentation de la SCI...

Chèvres de Gabveau, sauvetage du cheptel par Alaska59

 

identification

Adhérents, pensez à créer votre compte.